6 novembre 2012

La cuisine anti-froid qui vient d'un pays nordique ! (si, si !)


On continue dans la lancée petits potins anti-froid, on s'attaque à la cuisine. Il y a 2 ans environ, pour le nouvel an, nous sommes partis avec mes parents dans un petit week-end Suède/bâteau/Finlande. A Helsinki, on est tombés sur un restaurant situé près de l'une des places principales (Kauppatori) qui est un peu particulier... Un très vieux voilier en bois, amarré et dont la cale a été aménagée pour accueillir et réchauffer culinairement les petits curieux ! Ma mère avait pris une espèce de soupe, qui au premier abord a l'air (j'en conçois) absolument étrange et insipide. Je l'ai quand même goûtée, et là oh miracle c'était limite si je ne voulais plus manger que ça de tout le séjour. ça fait maintenant deux hivers que je la concocte, cette soupe qui a un nom viking des plus barbares :  L o h i k e i t t o.

[ l'image vient du blog Finn Cuisine ]


A base de pommes de terre et de saumon, je me dois de vous prévenir que comme les finnois prennent 5 kilos l'hiver pour affronter le froid, c'est pas pour rien !! Régime s'abstenir ! Cette recette est tirée d'un blog culinaire super sympa, mais je l'ai un peu modifiée : F i n n  C u i s i n e. Temps requis : environ une heure.

Ingrédients :
- Du saumon ! 400 grammes environ.
- 6 à 7 pommes de terres de taille moyenne.
- Du bouillon de poisson
- Un gros oignon ou deux de taille plus petite.
- Une échalote.
- Crème fraiche
- 40g de beurre (ou moins si votre poids sur la balance après avoir mangé la casserole vous angoisse !)
- Épices : poivre, ciboulette, aneth, laurier, persil.

























On fait chauffer 75 cl d'eau (Presque un litre, vous pouvez même le faire au pif) avec 2 à 3 bonnes cuillères à soupe de fumet de poisson, ne les faites pas rases, certes l'odeur est forte mais ça se dilue vite avec les autres ingrédients. (Le fumet, on le trouve dans les rayons épices au supermarché !) Ensuite on ajoute 3 feuilles de laurier ou alors deuxième méthode, le laurier en poudre comme sur la photo, on en met l'équivalent de 2 cuillères à soupe (voire même un peu plus, ici toujours au pif.) Poivrez à votre convenance. Personnellement j'ai la main lourde sur le poivre sinon je trouve ça fade.

On coupe l'oignon (ou s'ils sont de taille médiocre, on en prend deux) et l'échalote en mode charpie, à vos mixeurs ! Ou alors coupez les le plus finement possible. On les rajoute au bouillon et on laisse mijoter gentiment pendant qu'on pèle et coupe les patates en dés. Ne les coupez pas trop petits, sinon ça va vous donner de la purée si vous réchauffez votre plat le lendemain !
Avec les pommes de terre, on rajoute le beurre et la crème. Ici j'en ai mis 1 grosse cuillère à soupe. C'est à votre convenance également, cette soupe peut se manger très crémeuse (et calorique) ou beaucoup moins. Mais ça donne quand même un bon goût quand y'en a... !


On rajoute Aneth et Ciboulette, et comme vous pouvez le voir, j'y vais pas de main morte. Si vous pouvez en avoir une botte fraîche de chaque c'est encore mieux, ça laisse un parfum incroyable. On couvre, toujours à feu doux. Et en attendant on va couper le saumon.



Ici, exceptionnellement, j'ai pris 4 pavés congelés (marque Findus, 400 g au total). D'habitude je prends du frais, mais il semblerait que Leclerc attende des commandes vu la dèche de poisson en rayon. Donc si c'est votre cas, on passe un peu sous l'eau chaude, on coupe son saumon à la samouraï, et si jamais y'a des arêtes on enlève. Toujours comme les pommes de terre : pas trop petits les dés de saumon !! Sinon la bouillabaisse vous guette. Quand les patates sont tendres mais pas complètement moelleuses on rajoute son saumon, on attend que ça cuise, et  v o i l à ! Servir chaud, of course !


Qui connait ce plat ? Déjà essayé de le cuisiner ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !