15 février 2013

Hua Mulan 花木蘭



J'ai tilté sur un autre truc à vous papoter about en écrivant l'article sur les rouleaux de printemps. J'avais vu il y a quelques années, alors que j'étais une fervente passionnée de mangas et d'asie, la version film "live" (comme disent les asiatiques pour quelque chose qui reprend une oeuvre figée sur papier à la base) de Mulan, renommée en Hua Mulan.




Il date de 2009, production américaine et chinoise. Et contrairement au dessin animé Disney, qui est l'un de mes préférés soit dit en passant, le film ici présent s'appuie beaucoup plus sur le fait de la légende, avec énormément de dureté, quasiment peu de féérie, et sur une période qui d'après ce que l'on conte... n'a pas duré que quelques saisons... Mulan aurait été général pendant beaucoup d'années.

J'avais très peur quand au choix de l'actrice, mais elle a été bien choisie et peu maquillée de ce que je m'en souviens (mais ça, c'est la magie du cinéma...!). Quelques soucis au niveau du scénario, mais qui ne m'ont pas plus perturbée. Je ne peux presque rien vous dire car ce serait vous spoiler plein de petites choses !

Quant à la légende même, je cite notre cher Wiki.

Ceci est une version tardive de la légende, plus détaillée et dans laquelle le comportement de Mulan se conforme à la morale sociale confucéenne particulièrement importante à partir des Song (elle y sollicite l'autorisation paternelle avant de partir et se suicide pour refuser le mariage proposé par l'empereur).
Hua Mulan, entrainée aux arts du combat comme beaucoup de filles d'officiers, décida de remplacer son père âgé lors d'une mobilisation. Elle ne mentit pas à son père et celui-ci accepta son choix. Pendant 12 ans, elle se battit contre les Ruanruan sous la bannière de l'empereur Taiwudi (408–452) dans l' armée du royaume des Wei. Elle devint général après s'être distinguée durant les batailles. Elle était connue pour ses brillantes stratégies. En douze ans de guerre, personne ne se rendit compte qu'elle était une femme.

[bla bla... techniques de guerre...]
[bla bla... spoil spoil spoil.]


Quand la guerre fut terminée, Mulan prit sa retraite et retourna vivre auprès de son père et de son petit frère. Elle ne demanda comme récompense qu'un cheval rapide, et repris l'ouvrage de tissage qu'elle avait abandonné pour partir en guerre.

Plus tard, l'empereur Touba Huang apprit que le général Hua était en réalité une femme. Il désira qu'elle devienne sa concubine. Il lui envoya de nombreux messagers, mais elle refusa à chaque fois. L'empereur s'obstina, et ce malgré la naissance de son fils héritier, Tuoba Jun. Finalement, Hua Mulan se suicida avec son épée. L'empereur lui organisa des funérailles accompagnées d'honneurs spéciaux.






Je vous le conseille donc très fortement. Les films asiatiques ne plaisent généralement pas beaucoup, mais on sent ici la collaboration fructueuse et qui a selon moi bien abouti. Très plaisant pour un dimanche grisouille/ennui.











5 commentaires:

  1. Roulala, Mulan est aussi un de mes Disney préféré (enfin une fille qui fait quelque chose de ses journées, qui pète le feu même !)
    Du coup, ça me donne bien envie, je note dans un coin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mulan c'trop la classe, elle attend pas qu'on vienne la chercher elle au moins *u*
      Faut juste pas s'attendre à beaucoup de bonheur dans le film xD

      Supprimer
  2. Ouah j'avais jamais entendu parler de la version film. Mais je dois dire que ça me donne très envie de le voir !

    RépondreSupprimer
  3. Ca y est j'ai vu ce film hier soir ! Il est trop beau, j'ai versé ma petite larme à la fin. N'empêche 12 ans de guerre ! Il fallait en avoir du courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aaaah ça me fait plaisir ça que tu l'ai vu =3
      C'est ce que dit la légende en tout cas, mais entre Mulan et Jeanne, on aurait dû les faire se rencontrer xD

      Supprimer

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !