18 mars 2013

Biennale du Design - Day 1





Etant donné que j'ai pris plus de 400 photos lors de la Biennale de Saint-Etienne où il y'avait plein de choses Dezzzayyyyn', je vais devoir faire un petit tri et vous résumer tout ça. Je ne citerais pas vraiment les artistes mais parfois j'ai pris les petites étiquettes en photo donc si jamais vous brûlez d'une curiosité absolument diabolique de savoir qui a fait cette oeuvre ô combien succulente, vous me commentez en dessous et je vous envoie les infos si je les ai !

J'ai trouvé que c'était très axé "bzzz bzzz let's go to the future, ici l'année 2050", parfois un peu utopique et parfois carrément génial, et même quand on pense que c'est irréalisable certains objets étaient esthétiquement très beaux. Après chacun ses goûts cela va de soi.





J'ai même été étonnée que certains "problèmes / réflexions / situations" (je mets plusieurs mots pour ne pas prêter à confusion et éviter qu'on  m’interprète mal) d'actualité étaient vraiment mis en avant. Tout comme la journée de la Femme a été mis en lien avec une partie d'une des expos de la biennale, ou encore dans la section alimentation comment plus tard remplacer la viande de façon très... Cosmos 1999, (...je ne vois pas comment l'expliquer autrement !) qui implique donc végétaliens et végétariens.

Voici donc ce que nous avons observé, tripoté, acclamé et j'en passe, en ce premier jour. Nous étions sur le site de La cité du Design, et en fin d'après-midi nous avons visité le musée de la Mine. (et on s'est goinfrées de petits four mais ça personne n'est censé le savoir... Chuuut !)






La Cité du Design. C'était une manufacture d'armes, composée de 3 bâtiments. Celui ci, en photo, a été rajouté en plus devant les autres. Dans ceux d'époque et qui ont été restaurés, un comporte les ateliers bois, métal, poterie et autres de l'école de Design. Leurs ateliers sont plus grands que ceux que nous avons à Rennes, le grand rêve quoi...








Et c'est parti pour la première expo. Beaucoup de trucs faits par Starck dans celle ci.



Table Lego réalisée avec imprimante 3D




Louboutin va sentir le roussi, car voici venu les chaussures faites par imprimante 3D également. Magnifiques.



Des modules lumineux facilement emboîtables, qu'on peut éteindre et faire changer de couleur en passant sa main à quelques centimètres des bidules. Je crois qu'ils sont aussi faits avec la fameuse imprimante.




Clavier en bois. Je l'avais déjà vu sur le net, l'avoir sous le nez a renforcé mon impression : cet objet est superbe. Entièrement fait à la main, en France (Längueuudokeuh-Roussillon, con !), en érable ou noyer, par Orée. 125€.



La mousse là, c'était carrément marrant, parce qu'on aurait dit une installation à elle toute seule. Elle était juste là pour mettre certains objets en valeur, en enveloppant toutes les structures et meubles, mais je la trouvais tellement cool que je préférais ça aux objets posés dessus... Elle, au moins, on pouvait la toucher !



Interrupteurs personnalisables. Oui, c'est déjà commercialisé, je sais, mais c'est quand même beau comme présentation non ?



La super lampe Philips, déjà commercialisée, qui change de couleur.





Chaussures qui donnent apparemment l'agréable sensation d'être pieds nus.




Safari Starck Voiturette et Starck Super Robinet.




Alors, les boulettes là, elles étaient aussi dans l'expo suivante, ça me permet de faire le lien entre les deux. L'autre bout du bâtiment était donc consacré à des innovations concernant plusieurs domaines de la vie quotidienne, loisirs, se déplacer, se soigner, ou encore manger, comme ces trucs qui ressemblent à des boules coco.








Le hall et les box d'exposants, classés par thèmes.


Reproduction d'oeuvres par imprimante 3D.





Notre propre énergie recyclée afin de charger de petits appareils.














Impression 3D inspirée de Zip, la petite tasse dans la Belle et la Bête.


Airbus était de la partie. La maquette accompagnait une vidéo sur les possibilités futures aéronautiques.


Et en parlant technologie, v'la les futures voitures. L'une on dirait un truc entre le 4x4 de luxe et une limousine (bah ouais, le violet à l'intérieur quoi, pour attirer Paris Hilton !) et l'autre c'est la voiture familiale. Le gamin confortablement installé à l'arrière ne pourra pas voir dehors mais il pourra dessiner sur un tableau noir. Et s'il a le mal des transports bah il pourra faire de la peinture, ha ha. Bon, je pense que le tableau est amovible électroniquement, sinon ça n'a pas de sens.











Et là on passe à ce que j'ai préféré. J'ai nommé la partie SE NOURRIR. Ventre sur pattes, oui oui c'est bien moi...












Le projet ci-dessous par contre m'a vraiment chagrinée. C'est la copie presque conforme d'un passage du livre La Nuit des Temps de Barjavel, un livre que j'aime beaucoup. Ce passage explique que la nana, l'héroïne, qu'on a ramenée à la vie de dessous la glace du pôle Nord, n'arrive à rien manger de ce que nous avalons de nos jours, elle vomit tout, et elle leur demande la "de mange machine". Elle appuie sur des boutons, la machine sphérique métallique lui pond ce que vous voyez en photo un peu plus bas, avec une petite fourchette en or, elle en mange quelques uns et par miracle elle est nourrit. En quelques minutes.
Là y'a aucune référence, évidemment faut avoir connaissance du bouquin, mais j'ai été très vexée, Barjavel l'a tout de même écrit en 1968... Vous savez, ce sentiment comme quand un remake d'un film / livre a été fait et qu'il a dénigré le support de base. Voilà ce que j'éprouve.










Celui ci projet j'ai pas tout compris, c'est pour tricoter soit même son pavé de viande... Mais la disposition était sympa !











Ici le principe est simple, et je pense que ce sera réalisé si les gens essaient : les insectes c'est bon, les insectes c'est cool. Ouais, je vous vois déjà tordre la bouche. Je pense que personnellement c'est les vers qui seraient le plus dur à avaler. En attendant leur étude a déjà prouvé que y'a moins de trucs à jeter dans les amis du microcosmos que dans nos amis des prés.

A suivre...














En parlant bouffe, certains ont imaginé qu'avec un appareil on changerait notre système digestif et qu'on serait capable de faire de la photosynthèse comme les plantes.






 Le frigo du futur, qui fait tomber ses bulles quand elles sont périmées.
La couleur indique le degré de fraîcheur des aliments.




Grille pain portatif à Bagel.




Plaques de cuisson portatives. On la contrôle via une application sur son portable.




Ballon mixeur. Tu joues au ballon avec ton petit frère et après vous pouvez boire un smoothie.




Et après vient la partie Sciences et Santé. Pas vraiment beaucoup de choses, je sais pas si dans le design on a peur de se faire descendre par les chercheurs mais en tout cas c'était peu par rapport au reste. Bon en même temps la santé, faut que ça marche bien, pas que ce soit beau...


Alors ça, ça me faisait penser à une anémone, un truc de mer, je trouvait ça marrant. Jusqu'à ce que je lise le panneau. C'est pour faire grandir un foetus dedans... J'ai pas apprécié. Certes j'ai jamais eu d'enfant, c'est pas pour demain non plus, mais euh les 9 mois de cuvage, ils sont pas là pour du beurre, non ? La mère sent son petit grandir, elle tisse déjà un lien avec lui... Je sais que chacune aura son avis, et je veux pas de débat, mais j'ai pas compris le but...



Ce projet était esthétiquement très joli (désolée pour les reflets sur la vitre...) mais je ne sais pas si scientifiquement c'est possible. Après tout il y a un siècle personne ne pensait pouvoir voler dans les airs. Bref, ce serait une culture de vers, comme ceux pour la soie, sauf qu'ils tisseraient des tissus humains, et à maturation on aurait des organes qu'on pourrait transplanter chez les patients.



Et celui ci, je ne me rappelle plus la catégorie, mais il était surement à l'expo Orange qu'on avait vu à Paris un peu plus tôt dans l'année. Heureusement que je ne l'ai pas vu, j'aurais crié au scandale. Je vous laisse lire, je vais critiquer un peu plus bas... (une fille, ça critique, surtout moi, c'est bien connu.)




On a tous déjà essayé de se coller un autocollant sur la peau étant gamin, ou au minimum du scotch. On sait donc pertinemment qu'au bout de 10 minutes, le truc il est par terre, on a marché dessus avec nos chaussettes et il embrasse passionnément le sol à chacun de nos pas. Déjà ça, c'est le premier point. Mais le son qui se transmet par les os, là ça va loin. Le jour où ce sera possible, ça voudra dire que déjà on aura plus besoin de donneur de moelle osseuse. J'aime bien l'utopie mais là pour le moment la science ne me permet pas d'être une "believeuse" à ce point...




Je me rends compte que l'article est déjà très long, aussi je vous mettrais le reste un autre jour de la semaine prochaine. Ce sera le Day 1 version 2.00. En attendant j'attends vos réactions, et j'espère que ça vous aura plu ! (même si vous pouvez pas tripoter les objets, niark niark !)

Autre chose, vu que je parle d'imprimante 3D, est ce qu'une vidéo vous intéresserait pour savoir comment la bête fonctionne ? On en a une à l'école que j'ai déjà filmée. Faites moi savoir !




4 commentaires:

  1. Pas fana de design, ni d'art contemporain pour ma part >_<

    Mais quand même, tu étais à Sainté, tu aurai pu me faire coucou XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhhhhhhh !! T'es à Saintétiiiienneuuuuh ? Merde si j'avais su oui on aurait pu !
      Bon après, on a aussi couru partout pour voir les expos donc tu m'aurais pas vue longtemps, j'aurais fendu au loin comme la bise du vent xD

      Supprimer
    2. Mais vouiiii ! Bon, je suis à l'autre bout de la ville par rapport à la cité du Design, mais avec le tram, on fait tout ^^
      (et puis bon, l'année prochaine, welcome Lyon ^^)

      Supprimer
    3. Boh après on a fait toute la ligne pour aller au musée d'art moderne, ça va vite en fait oui ^^
      J'espère pour toi qu'il fait plus chaud à Lyon, parce que PU-TAIN mais quel froid qu'on a eu, je pourrais vraiment pas vivre dans cette ville, déjà que je suis un peu ermite alors là ce serait du 100% assuré xD

      Supprimer

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !