7 avril 2013

10 Ecolobionaturelles choses à savoir.



J e   n e   s u i s   p a s   u n e   é c o l o.

Vraiment pas : je fais mes courses en fonction du prix final à la caisse car je suis toujours étudiante (mini budget tout kiki), j'aime l'eau comme une petite grenouille donc je suis pas forcément économique de ce côté là (la douche, l'amour de ma vie), parfois j'ai le poil dans la main qui me pousse à jeter une petite boîte en carton dans les ordures ménagères normales, et bien d'autres...

Mais il y a pas mal de sujets qui me touchent en rapport avec la nature. Cet article sera un peu du vrac de tout ce que je n'avais pas osé mettre auparavant sur tous les dérivés de Robinson Crusoé. Certaines sources sont des exposés faits par des camarades en classe (en design les matériaux écolo c'est important), d'autres sont apparus dans la presse, et y'aura encore et encore des produits naturels trop cool pour se bichonner ou tartampionner sa maison. Le tout avec de belles photos qui sentent bon le soleil parce que le printemps est là (mais qu'on continue à se cailler le fessier...) !




 Le coton n'a rien d'écologique.

Grâce à M. et E. lors de leur exposé, je sais désormais que le coton, qui pourtant est effectivement l'une des matières la mieux tolérée par notre peau, est l'une des cultures les plus polluantes de la planète.

5 263 litres d'eau sont nécessaires pour produire 1 kg de coton.
La culture du coton représente 2,5% de la surface agricole mondiale, mais consomme 25% des pesticides vendus dans le monde (Source : OMS)Selon l'OMS, chaque année, 1 million de personnes sont intoxiquées et 22 000 personnes meurent à cause de cette culture, pour causes de cancers (engrais chimiques), intoxication, eczéma, malformations à la naissance... De plus, certains s'endettent pour acheter les derniers engrais ou pesticides de pointe pour préserver leur culture de coton.

Et pour toi, ô consommateur, que tu sois une fashion victime, un petit papi qui veut juste avoir une nouvelle chemise pour faire une surprise à sa dame et l'inviter au restaurant, une maman qui veut habiller son enfant qui grandit trop vite, et bien si résidus de matières toxiques il y a, au pire tu feras une belle allergie. (infos supplémentaires ici)


ps : oui, il existe aussi du coton bio, je le précise aussi avant de me faire taper dessus, mais en règle générale vous pouvez constater que c'est pas la plus écolo des plantes...






 Les jeans délavés, ça tue.

Depuis plusieurs émissions qui ont relayé l'info en 2009 - 2010 (petite video ici), on sait désormais (mais pas tout le monde, pour ça que j'en parle aussi.) que la technique pour délaver un jean qui était celle du sablage est désormais interdite. Le pays  par excellence de production du jean, à savoir, c'était la Turquie. Après, si toutes les industries du jean l'ont appliqué, ça c'est pas dans mes cordes pour le savoir. Mais je n'achète que du brut pour ma part depuis que j'ai constaté ce qui se passait.
En gros, ce qui se passe avec ce sablagequi consiste à projeter du sable sur la toile avec une lance à haute pression afin d’user artificiellement le tissuc'est qu'on stocke comme du bétail des ouvriers dans de petites cabines sans trop d'aération pour pas dépenser de sable, ils ont juste des masques de merde pour se protéger les voies respiratoires, quelques années plus tard ils ont la silicose et à maxi 50 balais on les enterre. Je caricature, mais y'a une bonne part de vérité là dedans. (Site réalisant une campagne "IL EST MORTEL CE JEAN" contre le phénomène.)

Achetez du brut les amis, déjà que le coton c'est pas bio alors en plus si c'est du coton qui a fait crever encore plus de monde...  - (video de 3 minutes avec un ancien ouvrier.)







(Photo 1 : Vietnam, tribu black H'mong hill - Photo 2 : Pays Bas.)

 En revanche, le lin et le chanvre sont écolo !

Oui, vous avez bien lu, je ne me suis pas plantée. Le lin n'a pas dû vous surprendre, mais la plante qui fait normalement tourner la tête et qu'on a associé à Bob Marley est aussi écologique que l'autre. Et pour les petits malins qui vont planifier d'aller dévaliser les champs de chanvre textile les plus proches, sachez que la norme tient à ce que sa teneur en THC soit inférieure ou égale à 0,2 %. Donc c'est pas de la bonne, désolée de casser vos espoirs, en attendant buvez du café. Je vais commencer donc par cette dernière, puisque me voilà lancée. Le chanvre (1e photo, la dame aux mains vertes, qui sont couleur St Patrick à cause des teintures naturelles utilisées), on en fait pas que du textile, je cite Wikipedia.
Le chanvre industriel connaît de multiples utilisations, telles les tissus, la construction, les cosmétiques, l'isolation phonique, la fabrication d'huiles, de cordages, de litières, l'utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l'alimentation humaine, l'alimentation animale, comme biocarburants, pour des usages médicamenteux, pour un usage récréatif ou comme matériaux composites en association avec des matières plastiques.
En gros, c'est El Dorado. Sauf que comme ce n'est pas répandu, et qu'on continue à acheter du coton, et bien ça coûte cher. Le lin un peu moins cher, anciennement utilisé par les Egyptiens qui étaient déjà à l'époque les rois de la propreté et du progrès, mais c'est sa rigidité qui est parfois pas très évidente dans l'industrie textile. En revanche c'est un textile ultra résistant.



Si je n'étais pas étudiante, je choisirais les alternatives écolo dans le genre de ce petit site qui vend des vêtements en chanvre. En attendant, pour cet été, si je dois acheter des robes, je pense que je privilégierai le lin, sur la redoute certaines robes sont à un prix raisonnable.





 Le café sud américain va devenir précieux.

Je suis coupée du monde comme je n'écoute pas la radio et ne regarde pas la télé. Et puis j'ai feuilleté Le Monde l'autre jour dans un café (un article sur le café dans un café. Oh la la...), et je suis tombée sur ceci. La rouille, qui attaque donc les plantations de cette graine qui ravit tant les lève-tôts, fait tout sécher.
Je me dis que plus ça va, plus il y a de quoi s'inquiéter à propos de notre alimentation... Entre la vache folle, la grippe aviaire, maintenant le cheval, les paquebots et la superbe marée noire qui a pourrit la faune et la flore maritime et maintenant les plantes qui crèvent. Franchement ça me fait flipper à un point que j'en arrive à imaginer mon futur avec mon propre potager et je serais végétarienne...
Bref, un gros coup dur pour le Mexique qui est dans les Nouveaux Pays Industrialisés avec la Chine, le Brésil et l'Afrique du Sud, leur production de café représente pas mal au niveau de leur économie...





 Il est fou le bambou !

Le bambou, c'est une alternative tout bon au bois. Et pourtant c'est un graminée, comme le blé. Selon les espèces il est plus ou moins grand ou large, mais toujours très résistant. Il grandit très vite, contrairement à un arbre, mais pour la peine il faut prendre garde à délimiter là où on le plante car c'est une espèce invasive. Après sinon il libère 30% d'oxygène de plus que les feuillus, filtre les eaux usagées (il absorbe même des trucs ultras toxiques comme le mercure !), nécessite peu ou pas d'engrais, limite l'érosion des sols. Correctement séché pour servir à la fabrication d'objets, ces derniers selon facilement hydrophiles à la différence du bois qui aura besoin de plus de traitements. Et en plus de ça on peut le manger, les pousses de bambou c'est bon pour la santé.
J'ai peu de lumière dans mon appartement, alors je vais tenter de me dénicher une petite pousse que je mettrais dans un pot ! ça rajoutera un peu de verdure chez moi, même si la majorité de mon appart est en vert...





 La Pierre d'Argent, le nettoyant naturel.

La pierre d'Argent, je continue à l'aimer celle là. Nettoie tout et n'abîme rien, 100% naturelle, composée généralement d'argile, savon, et glycérine. J'en parlais déjà dans cet article, je la conseille à tout le monde, j'ai gardé que du produit à vitres et à toilettes chez moi, j'ai jeté tout le reste depuis. Après application comme indiqué sur sa boîte ronde, on rince les surfaces astiquées à l'eau. Elle ne pollue pas les nappes phréatiques celle ci au moins !

(sur la photo, aucun rapport, c'est juste une cascade !)




(Photo 1Qala'at al Hosn - Crusaders' Castle)

 Savon d'Alep, pour peaux sensibles.

La Syrie se révolte et qu'Alep ne fait plus de savon, mais ça reste un produit très appréciable pour les peaux sensibles. Pareil, j'en parlais déjà dans cet article.





 Noix de Lavage, ou Soap Nuts.

Laver son linge 100% bio existe aussi, je l'ai appris en traînant sur un site baba cool qui vendait des objets d'importation d’Asie et principalement d'Inde. Les noix de lavage sont issues du Sapindus Mukorossi, ou l'arbre à savon, qui pousse en Inde et souvent près de chez le Dalaï Lama (en Himalaya quoi.). Elles sont utilisées comme détergent par les indiens, lessive naturelle ou shampoing. Non toxique et est utilisé en médecine Ayurvédique pour guérir les maladies de la peau. Les noix de lavage sont récoltées mûres, en automne, lorsque leur couleur est dorée. Ensuite, elles sont séchées, décortiquées, séparées et empaquetées dans des sacs de toile. 


Je risque de me laisser tenter par ces petites noix quand j'aurais terminé ma lessive bio en bidon normal. Un kilo peut apparemment tenir pour un an, et sur ce site le kilo coûte 8€, donc autant dire que c'est pas mal d'économies sur une année !








 Baume à Tattoo SCARED SCAR.


J'en ai déjà parlé ici, mais aujourd'hui j'ai le revers de ma cicatrisation en plus pour pouvoir partager autre chose à son sujet.

Donc, fraîchement re-tatouée, j'ai pu le tester en début de phase cruciale  Le résultat s'est pas fait attendre : en 2 jours au lieu de 4 la dernière fois, mon bras avait formé les croûtes. Une semaine après  le jour J elles étaient déjà tombées, et ça ne m'a même pas gratté. Les seules grattouilles que j'ai eu c'est que je supporte pas ce putain de cellophane quand je dois envelopper mon bras.

Après j'ai eu fini le pot, j'ai dû terminer ma Bépanthene de la dernière fois, y'en avait pas assez, alors j'ai coupé avec du macérat huileux de Monoï de chez Huiles & Sens, et là j'attends impatiemment mes deux autres pots de Scared Scar pour finir tranquillou ma cica.

Je vous rappelle qu'il n'y a dedans que des trucs natuuuure, de la cire d'abeille, du beurre de karité, des macérats huileux, et des huiles essentielles. Et c'est tout.








 Tatouage en sûreté.


A ceux et celles qui n'ont pas déjà lu mon petit prélude pour l'apprenti tatoué, l'article est ici. Pour les autres, le SNAT a publié il y a quelques jours un communiqué, que je vais mettre en lien avec quelques idées reçues dont je n'ai pas parlé dans l'article. Pas grand rapport avec le bio-naturel, mais je pense qu'il était nécessaire de préciser que les tatoués ne sont pas des masos.
Le tatouage, c'est de l'encre dans le derme, c'est pour ça que ça fait mal, l'aiguille reste pas en surface de la peau... De ce fait, pendant la cicatrisation on bichonne sa pièce avec les crèmes adaptées pour éviter une infection. Or, malgré ça, certains ont la fâcheuse idée de nous mettre une pression à propos du cancer ou autre maladie peu ragoutante qui devrait disparaître de la surface de la terre. Oui, chers amis tatoués, on va chopper le cancer, parce que les encres rouges sont au mercure, et les jaune sont des poussins écrasés. Nous sommes en 2013 et bien entendu les composés de l'encre n'ont pas changé depuis un siècle, cela va de soit...

Toute cette ironie pour en arriver au point que, non les encres ne contiennent pas du mercure, mais certaines comportaient un risque très minime, et vont donc après cet entretien SNAT & Ministère être régulées. C'est tout, ni plus ni moins. Les gens qui se barbecutent l'été ont plus de risque de finir en chimiothérapie plutôt qu'un tatoué qui pour protéger sa pièce va se tartiner de crème solaire à l'ombre, mais ça personne n'en parle, le soleil c'est "bon pour la peau", c'est bien connu...





La majorité des photos du post viennent de Getty Images.

J'espère que le printemps, le vrai, arrivera bientôt car j'ai envie de nature, de grands espaces et de soleil, d'où cet article... En Bretagne le seul aspect naturel qu'on oublie jamais c'est l'eau !

Bonne nuit à tous, en espérant que la minute culture vous a plu !



17 commentaires:

  1. intéressant cet article, j'ai appris pas mal de choses!

    merci ;)

    RépondreSupprimer
  2. Waouh, que de découvertes ! Je connaissais les noix de lavage, je savais pour ce coton caca, et le savon d'Alep.

    Par contre, cette histoire de pierre d'argent, moi qui déteste les produits ménagers (qui fonctionne une fois sur 5, ou qui puent - Vigor, c'est le diable), je sens que ça va me plaire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais la pierre d'Argent tu vas m'adorer d'en avoir parlé ! xD
      Avec la javel et le vinaigre d'alcool une fois, ça m'a attaqué l'odorat tellement fort que je suis moins sensible aux odeurs... Dégoûtée, mais maintenant que y'a cette alternative j'aurais plus à sentir ces trucs qui puent !

      Supprimer
  3. Qqs commentaires rapides et complètement dans le désordre :
    1- ok pour le coton !
    2- en plus, délavé c'est moche :-D (mais ce n'est que mon avis)
    3- Haaa, j'adore le savon d'Alep, tu fais bien de m'y faire penser, il faudra que j'en retrouve
    4- Je ne connais pas la pierre d'argent, à essayer !
    5- Les noix de lavages j'en ai beaucoup entendu parler, mais je n'ai jamais osé (beaucoup de questions : le linge reste-t-il doux ? ca sent comment ?...)
    6- J'adore le lin, mais je ne connaissais pas le chanvre, merci pour le lien du site où en trouver !
    7- Ha oui le débat sur la toxicité des encres de couleurs... Je l'ai su au moment où mon tatoueur a colorisé le mien. Beaucoup de bruit pour pas grand chose ?

    Bonne nuit et merci pour cet article ! (et pour les liens vers les anciens qu'on a pu manquer, super pratique !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux commander sur le net, ils ont du savon d'alep sur Huiles et sens pour pas trop cher et tu peux même choisir le pourcentage de laurier contenu !
      Les noix de lavage, j'ai cliqué sur le lien du site, et j'ai regardé les commentaires clients, apparemment le linge reste doux... mais pour l'odeur je ne sais pas ! ça se voit en live je pense =)
      Le chanvre a un peu la même texture que le lin, mais il est plus cher c'est dommage... j'aimais bien le petit chemisier de la nana moi xD
      Au contraire si ça a fait du bruit ça fait connaître le SNAT, j'ai trouvé ça plutôt positif pour la profession. De montrer qu'au final le tatouage c'est pas Rock'n'roll, bière et bordel, qu'on peut être organisés !

      De rien =) merci à toi du commentaire !

      Supprimer
  4. Pour le coton, si jamais tu es du genre à te maquiller (et donc te démaquiller :D) tu as cette alternative :
    http://www.lamazuna.com/product.php?id_product=1
    Et c'est en plus économique puisque ça se réutilise, une bonne alternative au coton démaquillant (puis pu de produit démaquillant non plus tiens)
    J'en savais déjà une grande partie mais c'est toujours intéressant ^^
    (et je vais me mettre à mon bonhomme bâton jvais te dessiner toute nue, ça sera écolo ça xD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça j'en ai entendu parlé !
      Après j'utilise pas énormément de démaquillant, parce que je me lave le visage sous la douche avec mon savon d'alep, et en sortant le peu qu'il reste je l'enlève avec un coton. Mais c'est pas mal du tout !

      AH NON PAS A POUAL HEIN ! >o<

      Supprimer
    2. Si si mouhahahahahahaha

      Supprimer
  5. Merci pour cette article! J'étais déjà au courant pour la plupart des infos que tu donnes, mais c'est vrai que j'ai vite fait de craquer sur un T-shirt en coton: c'est doux, joli, souple... Et hop! D'oublier les résolutions écologiques. Donc merci pour ce petit rappel, j'essaierai de me souvenir des infos et d'acheter éco-responsable les prochaines fois :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, je dis pas que moi non plus j'achète pas du coton, mais depuis que je sais ça je crois que je vais plus souvent regarder les étiquettes...! Et puis l'écolo c'est cher tout de même =(

      Supprimer
  6. Je dois dire que comme toi je suis pas vraiment une écolo mais y a quand même quelques trucs qui me touchent, par exemple depuis un bon moment j'utilise une coupe menstruelle et depuis quelques mois c'est la pierre d'argent grâce à ton précédent article. Sinon les noix de lavage je dois dire que je connaissais pas du tout et ça m'intéresse vraiment ! Je pense que comme toi j'attendrais d'avoir fini mon bidon de lessive puis je me laisserais tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah putain la coupe menstruelle, ça aussi faut que je m'en déniche une... C'est pas trop chiant à mettre ? C'est le seul truc qui me bloque j'crois, ça et le contenu du débit, faut la vider souvent par jour ?
      Oui pour les noix franchement vu le prix...! Putain à la laverie je vais trop crâner quand je les aurais xD

      Supprimer
    2. Alors moi je la vide qu'une fois le matin en me levant et une fois le soir avant d'aller me coucher. Et la coupe n'est jamais entièrement pleine je dois arriver à a peine plus de la moitié. Pour comparer avant j'utilisais environ trois tampons normaux pour une journée. Donc à la base j'ai pas des règles très abondantes. Après de tous les témoignages que j'ai lu, avec la coupe tu double ton autonomie (au moins) donc à toi de comparer avec ta situation actuelle. Après tu peux alterner, t'es pas obligée de la porter tous les jours. Du moins jusqu'à ce que tu sois à l'aise tu l'a porte que les jours ou t'es sûre de pas sortir de chez toi ou par exemple que la nuit.
      Sinon les premières fois c'est vrai que c'est galère à mettre, il faut trouver le pliage qui te convient et comment bien la positionner. Mais ça vient assez vite je trouve et puis tu as le forum easycup (que je recommande vivement ^^)pour t'aider si jamais quelque chose ne vas pas. Et le gros point fort c'est vraiment que tu l'oublies totalement, si elle est mise correctement alors on ne sens rien du tout. Comme si tu n'avais pas tes règles même quand tu les as.

      Supprimer
    3. Ah bah du coup j'ai été voir sur le forum que tu me dis. Ils disent qu'on peut en trouver dans les magasins bio souvent, j'crois que je vais aller faire un tour dans l'un que j'ai vu il y a peu...
      bon, par contre leur gros attention avec l'effet ventouse, ça fait trop peur xD

      Supprimer
  7. Héhé ! Je me baladais sur ton blog et j'avais pas vu cet article ! Ravie que notre exposé t'aies plu !!! Vive M. D**ois !!! (oui, je le garde anonyme ! xD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé attends, j'ai des bonnes sources qu'est ce que tu crois !

      Supprimer

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !