14 novembre 2013

The Tudors.





Ceux qui n'en peuvent plus d'attendre la quatrième saison de Game of Thrones vont trouver de quoi s'occuper. Ils y trouveront même beaucoup de réconfort, sachant que Nathalie Dormer, qui joue Margaery Tyrell dans GoT, y incarne le rôle majeur de Anne Boelyn. Petite entrevue avec cette série historique.







Concept ? Toujours simple ! La vie de sa Majesté Henry VIII au 16e siècle. Agathe You m'en avait parlé, je dois dire que les trucs historiques je les laisse souvent à Arte, et puis au final j'ai dévoré les 4 saisons sans broncher. Vous enlevez l'aspect fantastique de Game of Thrones, vous rajoutez des gens très pieux, un pape et des vieux grincheux envieux de pouvoir, et voilà, vous avez en gros ce que peut donner les Tudors. C'est très prenant, il ne faut simplement pas avoir peur des scènes religieuses à rallonge ou des entrevues assez pompeuses. Mais c'est un aspect qu'on ne peut oublier dans le règle d'Henry VIII, car on s'attaque quand même à la réforme protestante anglicane qui va sévir dans toute l'Europe.




Je vous ai perdus ? Pour vous rassurer, la cour et les rois sont toujours aussi volages, et on a droit à des fesses dénudées un peu dans chaque épisode dans les deux premières saisons. (Ah, ça y est, j'ai de suite plus de monde dans l'auditoire...!) Les costumes sont somptueux, et reflètent parfaitement l'ambiance de l'époque (Oui parce que j'ai suivi toute la série en vérifiant les passages sur des sites webs et en me renseignant sur tous les personnages). La série a été tournée en Irlande, les paysages sont magnifiques, je trouve même parfois dommage que certaines scènes se focalisent sur Westminster, mais après tout le roi porte bien son nom et se déplace peu.
On rajoute à ça qu'ils n'ont pas pris les acteurs les plus moches (Dieu merci, parce que dans la réalité et selon les tableaux peints au 16e, Henry VIII à la suite d'une blessure, est carrément devenu obèse. Déjà que ce n'est pas un canon...!) et les moins talentueux ! Le très brillant James Frain (qui a aussi un beau rôle dans Grimm) a droit au personnage mesquin et rusé du secrétaire Cromwell qui mettra en place cette réforme protestante. Sam Neill qu'on a tous vu dans notre enfance courir suivi par les dinosaures de Jurassic Park nous fait l'honneur d'être dans la première saison l'archevêque d'York ou cardinal Wolsey. On peut aussi apercevoir la merveilleuse chanteuse de soul Joss Stone, qui joue un petit rôle bien sympa. On ne va pas oublier Henry Cavill qui dernièrement nous a incarné le tout dernier Superman au cinéma dans Man of Steel, ni Jonathan Rhys Meyers en Henry VIII qui vient de commencer dans la toute nouvelle série Dracula. Vous l'avez compris, ce casting est un putain de casting de dingue et rien que pour ça il faut jeter un oeil à ce bijou.














Mais revenons à notre roi. En plus de prendre plein de maîtresses, ce petit gourmand a quand même eu au total six femmes. Tranquille. Seul désespoir de ce personnage principal au fil des épisodes, l'envie terrible d'avoir un fils hériter avec qui il pourrait briller en société. Nous prenons de plein choc sa passion pour Anne Boelyn, merveilleuse Nathalie Dormer, et au début je dois dire que l'affection est partagée entre la reine Katherine et la "pute Boelyn" comme ils l'appellent si bien à la cour. Elle devient vite détestable, puis on la plaint, on l'aime à nouveau, avant de la détester encore, et c'est là que se trouve toute la malice de cette série : on ne sait pas à qui se fier. Ils sont tous changeants, s'arrangent pour obtenir ce qu'ils veulent, parfois échouent et ça fini assez mal pour leur tête. Autant qu'ils sont des girouettes, le réalisateur joue avec nos sentiments, les surprises tombent en cadence et je ne pourrais pour ainsi dire, qui est mon personnage favori.







Autre aspect qu'on oublie parfois dans certaines séries, où l'on donne omniprésence aux relations entre personnages : l'environnement extérieur. En dehors de la noblesse, on a tout de même un tableau sur la pauvreté, l'envie du peuple et ses réactions face à leurs souverains, et puis aussi... La maladie. Ici ce n'est pas la peste, c'est la suette, ou comme dit dans la série, "the sweating sickness". Cette maladie qui survenait sans prévenir n'a de nos jours toujours pas de conclusion, on émet encore et toujours des hypothèses pour savoir à quelle bactérie avaient eu affaire la dynastie Tudor. Pour en savoir un peu plus, cet article vous éclairera.


Nous avons droit aussi, si la version originale ne vous effraie pas, à des passages en français ou en espagnol, voire même en allemand ou en latin. C'est très bref, mais ça fait plaisir. Merci Emmanuel Leconte d'incarner notre cher François 1er ou François au grand nez, ça fait pétiller l'écran de plus belle. Parfois je me dis que le français de certains acteurs auraient pu être poussé un peu plus, tel que le capitaine Renard dans Grimm (même s'il le parle couramment, ça aide) où la prononciation est presque impeccable, mais on ne va pas chipoter car ça n'enlève rien à la compréhension.








En matière de fidélité d'adaptation du physique de ces personnages historiques, il y a parfois un décalage. Déjà, première explication : les peintures de cette époque, comme je vous l'avais dit, enjolivaient les gens. Soyez gros gros gros pour bien montrer que vous avez de quoi manger. (cf cet article sur les rondeurs féminines). Mais aussi, c'est bel et bien le photoshop de l'époque alors que la photo n'existe pas : vas y que je te lisse le visage, je t'aplatis les seins et je te mets du botox dans le front. Donc, de base, on part avec une image falsifiée de la réalité. Pourtant certaines choses ne pardonnent pas : Nathalie Dormer a de somptueux yeux bleus. Le seul problème, et des écrits sont là pour preuve, c'est qu'Anne Boelyn avait des "(...)yeux particulièrement remarquables, "noirs et magnifiques" a écrit un contemporain, tandis qu'un autre les décrit comme "toujours attirants" et "qu'elle savait en user efficacement"." Le mystique est toujours là, mais on perd un peu d'authenticité. Le portrait de fin, au dernier épisode de la série, a été une grosse crise de nerf pour Henry VIII qui voulait absolument être peint dans sa splendeur et non dans un état de décrépitude et de vieillesse.
En revanche, et là je félicite le casting pour le choix de l'acteur Jeremy Northam en tant que Thomas More, homme politique, conseiller et ami du roi. La ressemblance est parfaite, ça rajoute du cachet à la série. (enfin, je pense !) La jeune Laoise Murray ressemble également énormément aux portraits de Elisabeth 1ere.








Pour résumer, les Tudors, c'est un peu la manière adulte et médievale de dire à tout va "t'es mon copain - t'es plus mon copain - on fait la paix ? - tu me prêtes ta "barbie" ? - Papa est en colère - ou bien encore, qu'on lui coupe la tête !". Entre de la haine, des parties de jambes en l'air, du sang, des bijoux et Dieu, tel est l'univers de cette dynastie.
A la place de séries parfaitement inutiles où le mystère se trame à travers du "je t'aime, moi non plus" (je ne citerai rien, vous avez sûrement une idée de navet qui doit illuminer votre esprit), le cinéma français devrait mettre en place quelque chose d'aussi beau et intéressant. Parce que mine de rien, moi qui ne connaissait absolument rien à l'histoire de nos voisins anglo-saxons, je crois déjà avoir retenu plus de choses sur le règne d'Henry VIII que sur celui de Charlemagne, en toute honnêteté. J'ai déjà repéré, en cherchant, la série "Un village français", qui raconte l'occupation allemande dans une petite sous-préfecture du Jura. Un historien a même été consulté pour le scénario.



Vous avez désormais de quoi vous occuper jusqu'à la prochaine sortie de GoT, apprenez bien votre leçon, et une prochaine fois je vous ferais découvrir Hell on Wheels !





8 commentaires:

  1. Arf je l'ai déjà vu en entier cette série :( ça va pas m'aider pour patienter jusqu'à la prochaine saison de GOT ... en tout cas j'avais adoré :]

    RépondreSupprimer
  2. En général je suis pas fan des séries historiques mais j'irais quand même y jeter un coup d'œil ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'en suis actuellement à l'épisode 5 de la saison 4 ... Je retarde le visionnage des derniers épisodes pour ne pas finir cette série, car je l'ai vraiment adoré... Et c'est vrai que mine de rien on apprend pas mal de chose ! Série à ne pas manquer !

    RépondreSupprimer
  4. Bon bah je vais m'y mettre alors xD
    Belle critique en tout cas Camille ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ca a l'air absolument magnifique, avec des décors et des costumes splendides. Merci pour cette présentation somptueuse de cette série.

    RépondreSupprimer
  6. Mon copain a les deux premières saisons, il serait temps que je les regarde à mon tour !

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas et comme, je cherchais une série pour combler mon manque de GOT, ça tombe bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux =) Si ça te dit aussi de tester de bonnes nouveautés, tu as Dracula qui est sorti en fin d'année dernière, toujours avec J.R.Meyers. Je suis déjà accro perso !

      Supprimer

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !