23 février 2017

Mais pourquoi t'es loin ?




Souvenez-vous. J’avais fait un post au tout début en 2014 pour faire un petit topo sur le «t’es trop loin mais je te souhaite le meilleur».



Il est temps pour moi de refaire quelque chose pour vous donner des clés en main pour comprendre ce qui se passe en moi quand vous me dites que je suis « trop loin ». Quelque part l’affirmation est ponctuée de compliments comme « c’est magnifique » , « j’adore », ou encore « j’en rêve ».




Mais quand vous démolissez votre compliment avec « t’es vraiment trop loin », je bous à l’intérieur. C’est la cocotte minute qui va exploser, aussi je me suis dit que vous expliquer pourquoi ça me vexe ne serait pas de trop.









Quand je suis arrivée, en septembre 2014, à WALLIFORNIA, je n’avais aucun revenu. Ma mère n’était pas pour que je fasse du tattoo donc je me suis retrouvée face à moi même. J’ai puisé dans mes économies, les cobayes que j’ai tatoués en octobre 2014 n’ont pas payé leurs tattoos pour que je puisse débuter.





Puis j’ai eu mes premiers clients… 3 clients au total en novembre ET décembre 2014. Janvier 2014 j'ai eu 10 clients, à des prix aussi dérisoires que les 3 précédents. C’est à dire que j’ai puisé pendant presque 5 mois dans mes économies sans presque rien gagner. Ouais, c’était super dur, mais j’avais envie de m’accrocher. Et Rudy, notre boss, m’a prise comme apprentie pour générer une demande, pour que dès le début je puisse vivre de CE QUE J’AIME FAIRE. Je n’ai jamais tatoué un seul signe de l'infini. Je suis dans un rare cas où je ne fais pas de tatouage alimentaire pour remplir mes journées. Je dessine 100% des projets que je tatoue. Je me casse le cul continuellement. Je me bats jusqu’à accorder aux clients UNE HEURE de consultation pour eux, le samedi, et je fais le croquis de leur projet SOUS LEURS YEUX. J’ai donc jusqu’à present beaucoup de témoins qui savent que je fais de mon mieux pour répondre à leur demande. Comme vous l’imaginez on a fait des tarifs progressifs en fonction de mon avancée.

Donc en gros pendant quelques mois je ne savais pas rentabiliser ma vie. Je puisais dans mes économies avec la force du désespoir. Avec les taxes et la partie que je donne pour le materiel que me fournit le boss, partie  qui sert aussi à générer le salaire de ma collègue Titiana qui fait l’accueil, le prix des aiguilles, de l'encre, etc...

Bah dans votre tattoo y’a PLUS DE LA MOITIÉ DU PRIX qui s’envole.
Je ne déconne pas. PLUS DE LA MOITIÉ.




Je ne suis pas en train de vous faire un sermon, mais au début la première BD vous invitait à partager mon travail pour me faire connaitre. Ce qui impliquait après d’avoir des nouvelles personnes qui tombent sur mon travail, donc des potentiels clients. Donc d’avoir des sous, donc de pouvoir vivre et après, au fur et à mesure, je pourrais voyager et me rendre par ci ou par là. Près de chez vous !


PLUS TU PARTAGES, PLUS T'AS DE CHANCES POUR QUE J'ATTERRISSE UN JOUR DANS TA REGION. (Si, si, je t'assure.)






J’essaie d’aller toujours plus loin vers l’objectif auquel je tends pour ne pas foutre la honte aux personnes qui me proposeront un guest. J'ai peur de ne jamais être à la hauteur. L’estime de soi ca se cultive et faut croire que j’ai pas la main verte.

Mais, soit. Pour donc amortir trajet + logement, faut déjà qu’on rentabilise. Et après seulement après, cela devient intéressant. En convention c’est pire encore qu’en guest, on doit rentabiliser le prix de notre stand.

J’ai cassé toute ma tirelire pour aller faire mon bras par Gorbalex quand il était sur Toulouse. J’habitais à l’époque à Rennes. J'étais étudiante. Je faisais des petits boulots. Je suis partie à 18 ans de chez moi pour faire mes études à 700 km de la maison familiale. J’ai voulu que ce soit Alex car le feeling était super bien passé et je ne voulais pas juste « acheter un produit ». C’est ma peau et mes premiers tattoos… Je ne regrette pas d’avoir fait la route. Je n’ai pas acheté un nouveau téléphone à 700€ ou une console. Je n’ai certes pas pris de vacances au soleil… Mais j’ai choisi de dépenser mes économies dans un artisanat de luxe. Puis Gorbalex est revenu sur Rennes et on a pu terminer mon bras complet plus à l’aise. J’étais étudiante. J’ai beaucoup économisé. Je VOULAIS mon tattoo et je ne l’ai pas blamé pour sa position géographique.



On ne peux pas toujours venir pour l’artiste. Je comprends que c’est un budget. Le tatouage c’est du luxe, c’est à vie, mais ce n’est pas « utile », vaut mieux d’abord nourrir son gosse et avoir un train de vie tout à fait confortable. Mais alors faites en sorte d’aider l’artiste pour qu’il vienne à vous un jour, alors, si ça vous démange tant que ça ! D’où le partage. Me dire que je suis loin ou que vous êtes loin NE ME FAIT PAS PLAISIR. Ca me déprime.






ET ENCORE, JE VOUS AI PAS TOUT MIS.
DE LOIN ÇA DONNE ÇA !













Ca me fait l’effet de « T’es pas assez bonne pour que je me déplace pour toi ». Comme si j’avais pas encore assez de compétences. Comme si je devais mettre encore les bouchées doubles. Comme si ce que je faisais ne méritait pas un détour alors que vous allez l’avoir à vie dans la peau. Et quand vous voulez que « je vous vends le dessin et que vous alliez le faire tatouer par quelqu’un d’autre »… Comment vous dire…

Je dessine depuis que j’ai su attraper des trucs avec mes mains. En gros, quand j’avais deux ans, on a des photos où je suis déjà avec des feuilles et des crayons. Quand vous voulez me prendre ce que j’appelle mes « bébés », même si je vous vends le dessin, j’ai l’impression (et je vais utiliser un mot vulgaire, pardon mais c’est de mise…) de me faire enculer. J’ai passé MA VIE à essayer de devenir meilleure et à faire toujours plus. J’ai passé des heures sur mes feuilles de dessin. Ca ne vient pas du ciel, ça demande des efforts. Quand votre médecin vous sort son diplôme, vous savez qu’il en a chié pour avoir le poste qu’il a actuellement. Et bah nous… C’EST PAREIL SAUF QUE PARFOIS ON A PAS DE DIPLOME. On a dessiné pendant des heures, des jours, parfois de rage, de joie.
Tout ca pour que vous vouliez le DESSIN… Mais dont quelqu’un d’autre va faire les tracés, prendre ce qui en gros est notre IDENTITÉ ??! Qui vous dit que Tartampion de la Vega votre tatoueur « habituel » va vous faire un bouiboui aussi bien que moi ? Parce qu’il est bon ? Mais les bouibouis… C’est mon petit truc à moi ! Je sais comment les agencer, les personnaliser… Même si on me demandait de faire le dessin d’une autre personne, déjà ça ne se fait pas, et en plus ce n’est pas MON dessin. Ce n’est pas ma façon de dessiner, de voir les choses… Je ne peux pas tatouer quelque chose qui ne me parle pas. Qui ne vient pas de mes tripes.












Je vais aussi revenir sur un point. Ca fait juste deux ans et demi que j’ai débuté ma «carrière» en Belgique. Je commence tout juste à avoir des tarifs qui sont au même titre que la plupart de mes collègues. Mais dans le milieu même si c’est petit, moi je ne connais pas encore tout le monde. JE NE PEUX PAS DEBARQUER DANS UNE VILLE ET VOUS TATOUER DANS VOTRE CUISINE SUR LA CAGE DU HAMSTER. Je ne peux pas non plus m’incruster dans un shop en arrivant avec ma cape rouge et mon slip jaune. Ca ne se fait pas je pense !






Pour connaitre les autres tatoueurs, les conventions sont essentielles. Pourtant même avec ça je suis quelqu’un de fort timide et introverti. Donc sympathiser me demande une caisse d’efforts énormes et du coup… Pour les guests je ne connais pas grand monde. Je connais leur travail oui parfois, mais je me vois mal arriver comme une fleur et demander, je ne me trouve pas encore assez à la hauteur.

Autre chose, le prix que cela implique. Comme pour vous ! Il faut le trajet, avion, bagnole ou train ou covoiturage. Il faut le logement. Dans certains cas quand c’est sur Toulouse par exemple j’ai ma famille, aucun soucis. Rennes, aucun problème non plus. Mais ailleurs alors là… Ca devient complexe ! Mais vous vous en doutez, quand vous vous ramenez en Belgique vous faire tatouer par mes soins, vous avez la même galère. Sauf que vous n’avez pas du materiel à transporter et je vous jure que ca peut devenir très sportif quand on est prévoyants. Du coup j’ai toujours peur d’oublier quelque chose, je me retrouve avec 40kg de materiel, et j’angoisse au jour où je vais prendre l’avion avec d’ailleurs !…

OUI, NOUS DEPLACER POUR VOUS EST EPUISANT ET STRESSANT. En tout cas me concernant. On se retrouve dans un lieu qui n’est pas notre cadre de travail et parfois c’est perturbant, pas la même configuration de pièce, pas la même ambiance, pas la même luminosité… Certains tatoueurs sont des caméléons et n’en sont pas gênés, je les admire. Perso je dois vraiment me plonger dans mon travail pour m’habituer au début, et ca me vide de toute énergie à la fin de la journée.


*



Venons en à un autre point, celui de la priorité financière. En gros ici, ce n’est pas pour vous engueuler. Loin de là. (encore ce mot putain de merde… LOIN LOIN LOIN) Mais juste que vous réalisiez ce que ça implique pour nous. Pas la peine de jouer à qui a la plus grosse, ne me balancez pas des «ouais mais les mamans hein nous quand on a des gamins on fait comment heinnnngggggg», on peut postposer le tattoo à une date assez lointaine pour que vous vous organisiez donc soyez pas de mauvaise foi s’il vous plait. Oui parfois vous devez prendre congé pour venir. C’est exactement ce que j’ai fait quand Fabian de Lucky Seven a fait mon mollet. J’ai pris un jour de congé. Et pas congé payé, quand je ne bosse pas je gagne 0, nada, nothing, la bulle. Donc ouais je comprends ça fait chier, mais on se paie un service artisanal de luxe.



Un tatouage ce n’est pas utile.

C’est cher et ça ne nourrira pas vos enfants.

Ca ne paiera pas vos études.

Ca ne mettra pas de beurre dans vos épinards.




Ca me nourrit moi par contre, et j’ai des factures à payer comme tout le monde. Quand vous partagez mon travail, vous augmentez les chances qu’un jour je vienne dans votre ville pour vous faciliter le trajet.

Je pense à ce que ça implique pour vous, et je comprends vos reactions.
J’espère juste qu’en lisant ces mots, vous verrez ce que ça implique pour moi. Merci à tous, et longue vie aux fleurs dans les champs. Je vous aime. Merci d’avoir fait cet effort de lire pour que nous puissions être plus dans la comprehension.


VOUS êtes ceux qui font que notre métier nous fasse vivre. Pas le pape, pas Donald Trump, pas Julio Iglesias. Vous.



7 commentaires:

  1. Lol t'as pas besoin de lvl up plus ! Clairement ! ce qui est drôle c'est que de cet après midi je parlais à une amie d'enfance qui vient de se faire tatouer de là d'où je viens Et je lui disais que c'etait clairement bien Cool d'avoir son tatoueur à porter de tram, Et Jme suis Vu ajouter un Quoi que y'a une demoiselle en Belgique Elle me Fait tellement de l'œil ... Et te voilà, Avec tes mots ... Et Oui, à chaque fois que je vois tes dessins, c'est ma deuxième pensée apres un OMG c'est somptueux, Tin Mais pourquoi tu es pas là ... t'as pas besoin de lvl up, t'es clairement une artiste, c'est clairement somptueux .... ❤ ( Zélo )

    RépondreSupprimer
  2. Touchée !
    Je partagerai tes travaux + souvent pour t'aider à mieux te faire connaître.
    Vu d'autres de tes articles concernant la prise de rdv je pensais que tu étais surbookée...
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  3. Ouais, mais quand même... T'es loin...

    (non, je veux pas me faire tatouer, pourquoi ? Ahhhh... "taper" !)

    RépondreSupprimer
  4. Ton article résume tellement de choses! Je ne suis pas tatoueuse pourtant combien de fois j'ai débattu avec des personnes qui souhaitent ce faire tatouer mais qui trouve que 100€ de l'heure c'est trop cher!(Alors que personnellement moi je trouve que c'est un minimum et un gage de qualite, je ne connais pas tes tarifs mais ça n'a pas vraiment d'importance pour moi si on souhaite un tatouage d'un tatoueur particulier on se renseigne sur les tarifs et on calcule le budget déplacement et hôtels compris et la seule chose que le budget doit changer c'est la date du jour J en fonction du temps nécessaire pour économiser) Beaucoup pensent aussi qu'on peut se pointer chez le premier tatoueur venu et lui faire faire tatouer un truc trouvé sur internet. Effectivement ils peuvent... Mais dans quelques années ils regretteront parce que le tatouage dans lequel ils n'ont pas voulu mettre le prix aura mal vieilli parce que le tatoueur ne maîtrisait pas forcément le style ou autre ou parce que le tatouâge a ete baclé. Toi en plus d'être une tatoueuse tu est une tatoueuse ARTISTE, tu maitrise parfaitement ce que tu fait tous tes tatouages sont uniques et personnels et tu mérites tellement que les gens se déplacent et économisent pendant des mois pour venir se faire tatouer par toi! Ne te dévalorise pas pour quelques commentaires de personnes qui te disent trop loin, cela reste un compliment et c'est certainement un façon de dire qu'ils ne sont pas prêt à investir dans un tatouage (que ce soit de toi ou de quelqu'un d'autre).
    Je te souhaites une longue carrière dans le tatouage et ne te sous estimes pas! Même les tatoueurs ultras renommés ça leur arrivent tous les jours les "t'es trop loin, t'es trop cher"
    Tu fais parties des meilleurs et tu iras loin dans ce métier j'en suis convaincue!

    RépondreSupprimer
  5. Je t'aiiiiimeeeuh. Dis toi un truc,c'est que j'aime avoir les pièces de différents tatoueurs, mais j'aime tellement ce que tu fais et c'est un tel kiff de viendre te voir et de papoter avec vous au shop que je continue à vouloir des pièces.. de toi.
    Alors plein de love, et si t'as pas la main verte en matière d'estime de soi,ya moyen que je ramène de l'engrais en chocolat. Plein de paillettes,de love et d'Arc en ciels, on se voit vendredi prochain �� (même que je pose un jour de congé ;)
    Poney

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Camille.
    Je comprend tout à fait ce que tu as écrit (jolie plume d'ailleurs ��)
    Perso, J'ai vu ton travail, adoré et partagé ton travail.
    Oui j'habite à 1h30 du shop, oui je suis maman d'un petit loulou de 15 mois et oui je bosse à temps plein. Pourtant, ça m'est venu naturellement de m'arranger pour caser mon petit chéri chez mes beaux parents, de prendre congé 1)pour venir finaliser le projet 2) pour le jour J.
    D'ailleurs le voici venu ce grand jour!!! Dans quelques heures je débarque à tes côtés pour faire le tatouage de mes rêves!
    Trop surexcitée ����
    À tantooooot

    RépondreSupprimer
  7. Désolée des fautes causées par le T9 même des téléphones chers écrivent de la merde

    RépondreSupprimer

Moi j'aime les petits mots ! ♥ Merci à ceux qui en laissent, ça fait plaisir !